AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Le plus merveilleux temps de l'année [Kyle]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Everybody's Fool
Cameron EvansCameron Evans


Messages : 1264
Emploi/loisirs : Assistant de Mme Holmes


Feuille de personnage
Phobie: Être un monstre
Ambition secrète: Redevenir humain

Le plus merveilleux temps de l'année [Kyle] Vide
MessageSujet: Le plus merveilleux temps de l'année [Kyle] Le plus merveilleux temps de l'année [Kyle] EmptyMer 23 Nov - 19:02

Cameron fit nerveusement tourner les boules de Noël accrochées à sa fenêtre et caressa d'un geste absent les lumières colorées qui scintillaient de toutes les couleurs. Tout était en place. En plus des décorations – qui n'avaient pas quitté leur boîte depuis la mort de Kyle et que le vampire avait ressorti cette année parce que son ami lui avait souligné à quel point il aimait la magie des fêtes – et de la table mise comme dans les grands restaurants, une douce musique créait une ambiance de Noël dans son appartement.

Cameron avait vu le retour de Kyle comme l'ultime solution qui allait redonner un sens à son existence et régler tout ce qui ne fonctionnait pas bien dans sa vie. Toutefois, comme sur bien d'autres sujets, le vampire avait eu tort. Le retour de Kyle n'était rien de plus que ça: le retour de Kyle. Oh, bien sûr, ravoir cette personne si spéciale à nouveau auprès de lui faisait une grande différence. L'autre homme apportait à Cameron une sorte de sérénité dans la tempête qu'était son quotidien – pas une vraie tempête, à première vue, mais le vampire percevait facilement une douce brise comme une violente rafale. Il ne s'agissait pas du tout d'un bouleversement total qui faisait disparaître tout le reste comme l'avait naïvement espéré Cameron. L'angoisse qui collait à ses moindres réflexions ne s'était pas tue même si la présence de Kyle arrivait parfois à la réduire à un simple murmure, et la certitude d'être mauvais, elle, sifflait beaucoup plus fort maintenant que le vampire avait une personne à décevoir.

Frederik Holmes était le seul autre ami proche de Cameron et celui-ci avait déjà abandonné l'idée de ne pas le décevoir. Il n'était pas en paix avec cette certitude et il se savait capable des plus grands efforts pour éviter qu'elle se concrétise mais, au fond de lui, il savait que ce n'était qu'une question de temps. Frederik avait démontré un forme de curiosité qui finirait probablement par faire perdre patience à son mentor un jour. De plus, Cameron se sentait responsable de lui à la manière d'un grand frère puisqu'il l'avait transformé et il était profondément convaincu qu'il n'arriverait pas à être à la hauteur sur le long terme. Cette résignation était absente de sa relation avec Kyle. Il devait éviter de le décevoir à tout prix.

Juste avant la mort de Kyle, les deux hommes avaient passé la nuit ensemble et, au matin, Cameron était parti sans laisser d'explication. Il avait même prévu quitter la ville, ce jour-là, et ne jamais revenir. Il avait voulu s'éloigner le plus possible de cet ami qui, visiblement, était maintenant trop attaché à lui pour qu'il puisse l'épargner s'il commettait des erreurs – et il en commettait toujours. Bien sûr, c'était là une idée stupide et il s'en était vite aperçu. Cameron avait voulu revoir son ami et lui expliquer plutôt que fuir. Il avait trouvé en lui suffisamment de courage pour envisager de lui expliquer toute la noirceur qui existait en lui depuis sa naissance et qui était dangereuse pour quiconque essayant de trop l'aimer. Il était prêt à lui dire qu'il avait attaqué et presque tué sa propre sœur, qu'il lui avait enlevé la musique, qu'il avait décidé de mourir, il y avait quelques années, parce qu'il n'en pouvait plus d'être une déception ou une menace pour toutes les personnes qu'il aimait trop fort.

Seulement, on était venu à la porte de Cameron avant qu'il ne puisse revoir son ami et on l'avait paralysé en lui annonçant que sa seule famille, maintenant qu'il avait quitté sa sœur pour la laisser en sécurité dans une autre ville, n'existait plus. Le corps Kate, la cousine du vampire, avait été retrouvé dans un état digne d'un film d'horreur et cette mort avait plus d'importance que toute vérité qui aurait eu envie d'éclater. Cameron s'était effondré et, pendant un temps, il avait même douté. Et si sa violence avait atteint un niveau supérieur? Il pouvait très bien avoir tué sa cousine et ne plus en avoir le souvenir. L'interrogatoire des policiers l'interrogeant à titre de suspect avait au moins eu de positif de prouver que Cameron avait un alibi. Il ne pouvait pas avoir tué Kate parce qu'il travaillait lorsque le meurtre avait été commis. Plus qu'échapper à la prison, c'était la libération du doute d'avoir assassiné sa cousine qui avait soulagé le vampire.

Puis, Kyle avait été emprisonné en secret – alors que Cameron pensait qu'il l'évitait simplement – et exécuté par le maire. Cameron avait appris que Chloe, son ancienne petite amie, avait partagé le corps de Kyle en secret. À ce sujet, il en savait encore très peu. Il avait été trop transporté de revoir Kyle pour le harceler de questions à son retour. Le temps avait ensuite passé, rendant les nouvelles questions plutôt étranges. Du moins, c'était ainsi que Cameron le percevait : s'il demandait trop d'informations, il risquait de blesser Kyle ou l'ennuyer. Il avait donc refoulé beaucoup de questions parce qu'il ne tolérait pas l'idée de perdre son ami de nouveau. Il sentait qu'il n'y survivrait pas.

Le vampire perçut l'ouverture de la porte du bâtiment grâce à son ouïe surdéveloppée et essaya de rester calme. Elle avait claqué sept fois durant la dernière demi-heure et, aucune fois, ce n'avait été Kyle. Il s'agissait probablement d'un voisin ou d'une personne leur rendant visite. Sauf que ceux-ci ne viendraient pas frapper à sa porte… Cameron bondit vers l'entrée de son appartement pour accueillir son ami.


-Joyeux presque Noël! lui dit-il en guise de salutation en le serrant dans ses bras brièvement. Je suis vraiment heureux d'être avec toi ce soir.

Il l'entraîna vers la cuisine, qui était jointe à la salle à manger.

-Bon, mes goûts de vampire sont parfois étranges, mais je pense que j'ai quand même réussi à cuisiner un truc pas trop dégueulasse. Et sinon, il y a un petit resto qui reste ouvert pour la nuit de Noël à quelques rues d'ici. Une pizza sauve souvent bien des vies!

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Kyle GallagherKyle Gallagher


Messages : 21


Le plus merveilleux temps de l'année [Kyle] Vide
MessageSujet: Re: Le plus merveilleux temps de l'année [Kyle] Le plus merveilleux temps de l'année [Kyle] EmptyMer 1 Fév - 10:59

Kyle regardait son reflet dans la grande glace vieillie et craquée derrière la porte de sa chambre et tenta pour la énième fois de replacer la seule mèche qui ne voulait pas tenir en place dans ses cheveux. Ayant changé d'idée deux fois sur la façon de les peigner, il se pouvait qu'il ait perdu le contrôle sur sa chevelure. Le jeune Gallagher avait d'abord décidé de les mettre par en arrière, à la Leonardo DiCaprio dans Titanic, mais n'avait pas aimé le résultat. Il avait donc ensuite décidé de se les mettre léchés, mais séparés sur le côté, un peu à la Leonardo DiCaprio dans Gastby, mais n'avait pas aimé non plus, trouvant qu'il avait l'air vieux. Il avait finalement décidé de les porter comme d'habitude, mais avec un peu de pâte pour plus de tenue.

Si Kyle avait été le personnage principal d'un film de Noël, ce serait sûrement le moment où le fantôme des Noëls anciens déciderait de venir lui rendre visite. Quand il était petit Kyle fêtait avec son papa. Bien sûr, son père ne lui avait jamais parlé d'un Dieu ou d'un Jésus ni même d'un Allah ou d'un Bouddha. En tant que démon, il ne croyait en aucun dieu. Mais ils fêtaient tout de même Noël, seulement pas de la même façon que les autres. Ils se faisaient un festin et se donnaient des présents, cela restait. Ils mettaient des décorations, des guirlandes, des lumières, des boules accrochées un peu partout, des boucles, des rubans, mais sans sapin. Kyle n'avait donc jamais connu le rituel de choisir et décorer son arbre de Noël. Ils chantaient des chansons, de différents styles et ils jouaient aux charades et autres divers jeux, et ce, généralement toute la nuit. Ils s'endormaient au coin du feu et se réveillaient le lendemain courbaturés, mais heureux. Kyle n'avait jamais été dérangé par le fait qu'il ne fêtait pas Noël comme tout le monde. Ses soirées en compagnie de son père et son sentiment de plénitude qui en restait lui suffisait, à l'époque. Aujourd'hui, il préférait fêter Noël comme dans les films. Grand et gros sapin décoré avec soin, guirlandes et autres décorations partout dans la maison et idéalement suivant toutes un thème ou une harmonie de couleurs. Kyle passait des heures sur Pinterest à regarder des décors de Noël et à rêver. Il montrait ses préférés à Cameron, parce qu'il aimait partager ses émerveillements avec son ami.

Kyle replaça son nœud papillon rouge vin, pour qu'il soit bien droit. Lui non plus ne voulait pas rester en place. Pourtant, Kyle l'avait acheté exprès pour cette soirée. Le nœud n'avait donc pas de raisons d'être capricieux, contrairement à ses cheveux, par exemple. Il avait assorti son nœud avec une chemise à manches longues d'un gris foncé et un pantalon noir. Il avait un veston noir aussi, mais il le porterait comme un manteau pour se rendre chez Cameron.

Kyle voulait que tout soit parfait. Il aurait aimé pouvoir recevoir son ami chez lui, mais Cameron l'avait invité avant et ils seraient mieux dans l'appartement de Cami. Chez Kyle, c'était plus étroit et on gelait. Alors Kyle était très heureux. Il espérait bien créer de nouvelles traditions de Noël avec Cameron. Kyle voulait passer du bon temps avec son ami. Depuis son retour, il ne lui avait toujours pas dit qu'il était un démon, parce qu'il voulait prendre de temps de se retrouver et se rebâtir quelque chose. Ils n'avaient non plus jamais reparlé de ce qui s'était passé entre eux avant l'exécution. Kyle ne poussait pas les discussions en ce sens, de peur que Cameron le repousse ou le rejette. Il voulait seulement prendre le temps qu'il faudrait pour réussir à retrouver ce qu'ils avaient avant.

À son arrivée chez Cami, il remarqua chaque détail des décorations. Il était ébloui de voir guirlandes et boules et lumières installés un peu partout.


-Wow, Cami!


-Joyeux presque Noël! Je suis heureux d'être avec toi ce soir.


Kyle serra également Cameron contre lui lorsque ce dernier amorça l'étreinte.

-Moi aussi je suis content d'être ici ce soir!

Kyle fut ravi de constater que Cameron avait utilisé un de ses tableaux Pinterest, en mettant des boules suspendues avec du fil de pêche de différentes longueurs afin de créer un sapin en boules qui flotte. C'était magnifique. Kyle apprécia chaque décoration ainsi que l'effort mis pour la table. Une bonne odeur venait de la cuisine et lui donna faim. Kyle était content parce que tout était parfait.

-Bon, mes goûts de vampire sont parfois étranges, mais je pense que j'ai quand même réussi à cuisiner un truc pas trop dégueulasse. Et sinon, il y a un petit resto qui reste ouvert pour la nuit de Noël à quelques rues d'ici. Un pizza sauve souvent bien des vies!

-Ne t'inquiètes pas, ça sent tellement bon que ça ne peut pas être dégueulasse.


Kyle aida Cameron à amener les victuailles jusque sur la table, tout en discutant de tout et de rien. Kyle lui dit qu'il n'avait pas encore du le temps cette année d'aller faire un tour du quartier pour observer les décorations de Noël. Ils parlèrent aussi de leurs journées et des derniers vidéos et films qu'ils avaient vus. Kyle apporta le dernier à-côté à la tale, peina à lui trouver une place et s'assoya. Une fois tout en place, il leva son verre.

-Je voudrais porter un toast à toi, pour tes efforts et tout ceci. Tu t'es surpassé. Bravo! Je voudrais aussi lever mon verre à notre amitié. Je suis content de t'avoir dans ma vie. Rien ne serait pareil sans toi...

_________________
Le plus merveilleux temps de l'année [Kyle] 185143kylesigna2017
Revenir en haut Aller en bas
Everybody's Fool
Cameron EvansCameron Evans


Messages : 1264
Emploi/loisirs : Assistant de Mme Holmes


Feuille de personnage
Phobie: Être un monstre
Ambition secrète: Redevenir humain

Le plus merveilleux temps de l'année [Kyle] Vide
MessageSujet: Re: Le plus merveilleux temps de l'année [Kyle] Le plus merveilleux temps de l'année [Kyle] EmptyMer 1 Mar - 19:51

Enfant, Cameron avait bien évidemment fêté Noël. Si la fête était teintée du bonheur d'être en famille et du plaisir de donner, elle restait à l'époque très centrée sur son aspect religieux. Les Evans profitaient du temps des fêtes pour fabriquer des cadeaux pour les plus démunis, aller nourrir des sans-abris, bref, faire de belles choses que le Seigneur verrait d'un bon œil. Le soir de Noël, la petite famille allait à la messe, chacun dans ses plus beaux habits. Pendant des années, Cameron s'était senti très nerveux d'aller dans une église et le soir de Noël ne faisait pas exception. Il craignait qu'on lui interdise d'entrer parce que ses yeux trahissaient son côté démoniaque, cette partie maudite de lui que sa mère essayait en vain d'exorciser. Une fois sur place, passée la terreur d'être rejeté, le garçon se concentrait sur la communion des gens réunis pour célébrer leur foi et il oubliait presque son impression de ne pas être à sa place. Avec les années, les églises étaient devenues pour lui des lieux hautement sacrés où il ne devait se rendre qu'en cas de grand désarroi. Il savait qu'un monstre ne méritait pas d'être aimé du Seigneur… mais il lui arrivait encore d'avoir besoin d'y croire, l'espace d'une soirée, pour continuer à avancer.

Ce soir, il n'y avait pas de messe au programme. Toutefois, le vampire pourrait admirer Kyle avec une ferveur similaire à celle qu'il éprouvait devant les plus magnifiques vitraux.


-Wow, Cami!

Pour ce qui était du registre du wow, justement, Kyle n'avait rien à envier aux décorations. Cameron essaya de ne pas le regarder avec un air trop révélateur de la faiblesse qu'il créait en lui. Le vampire était presque aussi chic que son ami. Lui aussi avait choisi un pantalon noir agencé à une chemise à manche longues, mais celle-ci était vert sapin avec de très fines rayures lustrées. Plutôt que d'un nœud papillon, elle était ornée d'une cravate noire.

-Moi aussi je suis content d'être ici ce soir!

Ravalant un sourire niais, Cameron se concentra sur l'énumération des possibilités gastronomiques de la soirée. S'intéresser à des détails lui permettaient souvent de calmer ses émotions.

-Ne t'inquiètes pas, ça sent tellement bon que ça ne peut pas être dégueulasse.

-Bon, tu me rassures! Comme la nourriture humaine ne me nourrit pas vraiment, je ne sais plus instinctivement ce qui est bon de ce qui ne l'est pas. Et je me suis dit qu'une soupe de sang avec un verre de… Désolé, là, c'est moi qui deviens dégueulasse.

Parler de consommer du sang à un humain ne pouvait être la plus délicate façon de lui ouvrir l'appétit. Aidé de Kyle, le vampire apporta la nourriture à la table avec une certaine nervosité. Il souhaitait si fort que tout se passe bien. Il mangerait bien moins que Kyle, puisque la nourriture humaine n'apportait rien à son organisme, et il avait préparé une quantité adéquate de sang, dans une bouteille de vin rouge, qu'il prévoyait verser dans un verre opaque qu'il avait déposé à sa place.

-Je voudrais porter un toast à toi, pour tes efforts et tout ceci. Tu t'es surpassé. Bravo! Je voudrais aussi lever mon verre à notre amitié. Je suis content de t'avoir dans ma vie. Rien ne serait pareil sans toi...

Cameron serra les doigts autour du pied de sa coupe de vin en cherchant ses mots, ému. Il fixa sa boisson quelques secondes. Les idées se bousculaient dans son esprit. Il devait faire simple, pour ne pas alourdir le moment, mais son affection pour Kyle était très complexe.

-Rien n'allait sans toi, dit-il en réalisant qu'il avait échoué à ne pas être trop lourd. Je… veux dire… Tu m'as effroyablement manqué et tu comptes beaucoup pour moi.

Plusieurs sujets de conversation et presque autant de verres plus tard, détendu par l'alcool et par la satiété apportée par sa consommation de sang, Cameron décida de se lancer sur ce qui le hantait le plus au sujet de Kyle. Il n'avait pas osé aborder la question plus tôt pour ne pas ternir leurs retrouvailles. Puis, les semaines avaient passé et il n'avait jamais trouvé le bon moment pour en parler. Ce soir, l'ambiance était positive, ils étaient seuls tous les deux et le vin apportait une certaine aise des deux côtés. Une occasion si belle ne se représenterait pas de sitôt.

-Parle-moi de Chloe. Elle m'a dit que vous n'étiez qu'un, avant ta m… avant que tu disparaisses. J'ai pas mal réfléchi et je ne pense pas tout saisir. Elle sortait d'où? Elle est apparue comment?

Le vampire inspira profondément avant de se lancer sur la question qui, à ses yeux, importait plus encore que les précédentes, parce qu'elle touchait directement ses relations avec Kyle et Chloe.

-Est-ce que tu avais conscience de ce qu'elle faisait quand elle avait le contrôle?

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Kyle GallagherKyle Gallagher


Messages : 21


Le plus merveilleux temps de l'année [Kyle] Vide
MessageSujet: Re: Le plus merveilleux temps de l'année [Kyle] Le plus merveilleux temps de l'année [Kyle] EmptyLun 12 Juin - 11:58

-Bon, tu me rassures! Comme la nourriture humaine ne me nourrit pas vraiment, je ne sais plus instinctivement ce qui est bon de ce qui ne l'est pas. Et je me suis dit qu'une coupe de sang avec un verre de... Désolé, là c'est moi qui deviens dégueulasse.

Kyle esquissa un sourire. Cameron était drôle. Bien sûr, Kyle n'était pas excité par l'idée de boire du sang, et préfèrerait ne jamais avoir à le faire, mais ça n'allait pas jusqu'à le dégoûter. Ça faisait partie intégrante de son ami, il comprenait que ce dernier voulait en parler parfois. Et Cameron était beau. Il était toujours beau, mais Kyle pouvait voir qu'il avait fait un effort supplémentaire pour l'occasion. Le vampire avait l'air particulièrement distingué avec cette chemise et cette cravate. Il faisait bon de le voir pour vrai et pas seulement dans un souvenir flou à force de le ressasser.

-Rien n'allait sans toi. Je... veux dire... Tu m'as effroyablement manqué et tu comptes beaucoup pour moi.

-C'est réciproque... Je pensais à toi tout le temps, c'est ce qui m'as permis de m'accrocher en fait...


Kyle porta donc finalement son verre à ses lèvres pour terminer le toast et commencer à déguster ce festin préparé avec soin et amour juste pour lui. Tout avait l'air bon, il en avait l'eau à la bouche. Il sentait déjà qu'il boirait et mangerait trop, parce que ce serait trop délicieux, et qu'il le regretterait ensuite, mais que ça vaudrait la peine en même temps.

Alors que Kyle était nerveux au début de la soirée, à mesure que celle-ci avançait, lui se détendait. Il se rendait compte que leur complicité s'installait de nouveau et qu'il allait passer du bon temps avec Cameron. C'était presque comme avant et il en était ravi. Il pouvait se relâcher, s'amuser, ne pas avoir à analyser tout ce qu'il disait pour s'assurer que ce n'était pas choquant ou cohérent, ne pas avoir à être obligé de parler... Avec Cameron, ils se comprenait comme personne d'autre. Kyle était lui-même et il était bien.

Si Kyle était le personnage principal d'un film de Noël, ce serait sans doute le moment où le fantôme des Noël présents viendrait le visiter. Il lui montrerait des Noël comme celui-ci, avec Cameron, beaucoup de nourriture, de présents et de rires. Il lui montrerait aussi sûrement que Kyle et Cameron finiront par être plus intimes, plus officiellement amoureux, montrant leur amour au monde entier. Le fantôme lui montrerait Kyle faisant la grande demande, au milieu d'un réveillon entre amis, que Cameron dirait oui. Parce que c'est ce que le fantôme penserait que Kyle voudrait voir. (Mais Kyle ne savait même pas s'il voulait se marier, alors il ne ferait pas lui-même la demande. Et s'il finissait par savoir qu'il voulait vraiment le faire, il le ferait plutôt dans l'intimité, pour ne pas mettre de pression, mais surtout pour garder ce moment tout spécial juste entre eux deux.) Le personnage dans le film miserait ensuite sur le mensonge entre lui et Cameron, parce qu'il lui cachait sa nouvelle nature de démon, mettant en doute tout ce qu'il venait de voir, mettant également ainsi la table pour la visite du prochain fantôme...


-Parle-moi de Chloe. Elle m'as dit que vous n'étiez qu'un avant ta m... avant que tu disparaisses. J'ai pas mal réfléchi et je ne pense pas tour saisir. Elle sortait d'où ? Elle est apparue comment?

Kyle n'avait pas envie de parler de Chloe, encore moins d'Hel, mais il comprenait Cameron de se questionner et, après tout ce que Chloe lui avait fait subir, il savait que son ami méritait des réponses à ses questions.

-Ce n'est pas quelque chose dont je suis fier, mais j'espère que tu sauras comprendre... J'ai créé Chloe, un peu avant qu'on se connaisse à San Francisco. Avec mon pouvoir de métamorphose, je me suis créé un alter-ego féminin, m'éloignant ainsi de qui je suis. J'avais un grand besoin de faire le mal. Je voulais voir les gens se détruire entre eux, s'écrouler de l'intérieur, s'écorcher vifs... Chloe me permettait de sortir, quand l'envie était trop forte, et de faire tout ça... Et je pouvais en même temps garder ma vie normale et rangée que j'adorais en tant que Kyle. J'avais aussi besoin de cette normalité. Je ne veux pas être que méchanceté...

Kyle prit une gorgée de vin en fixant le fond de sa coupe.

-Et ensuite, cette deuxième personnalité faisait comme un trou en moi, un espace libre dans mon corps, si tu veux, puisque je la dissociais tant de moi et que je ne l'habitais pas tout le temps... Alors il y a une déesse qui avait besoin d'un vaisseau pour reprendre ses forces, voyant le trou en moi, elle s'y est introduit. Tissant tranquillement une toile d'araignée venimeuse, reprenant ses forces et prenant de plus en plus de place en moi... C'est une déesse nordique du nom de Hel. Moi, en tant que Chloe je ne suis jamais allé vers toi. Mais Hel, quand je donnais la place a Chloe, prenait maintenant le contrôle et c'est elle qui est allée vers toi.

Kyle faisait tourner son vin dans sa coupe, nerveusement.

-Pour ce qui est de ce qu'on partageait... Nous pouvions facilement avoir accès à ce que l'autre faisait quand il avait le contrôle. Et nous avions aussi facilement accès aux souvenirs l'un de l'autre, puisque c'était le même cerveau. Par contre, après quelques sorties de Hel en tant que Chloe, après avoir compris que je perdais le contrôle et que ses actions étaient aussi noires, moi, je me cachais quand elle était Chloe. Donc, je ne voyais pas ce qu'elle faisait. Et je ne fouillais pas ses souvenirs. J'avais seulement une impression floue de ce qui s'était passé quand je redevenais moi-même.

Kyle finit son verre d'une traite, puis leva finalement ses yeux pleins d'eau vers Cameron.

-Je suis désolé, j'aurais dû l'arrêter, mais je ne savais pas comment faire...

_________________
Le plus merveilleux temps de l'année [Kyle] 185143kylesigna2017
Revenir en haut Aller en bas
Everybody's Fool
Cameron EvansCameron Evans


Messages : 1264
Emploi/loisirs : Assistant de Mme Holmes


Feuille de personnage
Phobie: Être un monstre
Ambition secrète: Redevenir humain

Le plus merveilleux temps de l'année [Kyle] Vide
MessageSujet: Re: Le plus merveilleux temps de l'année [Kyle] Le plus merveilleux temps de l'année [Kyle] EmptyLun 22 Avr - 18:26

Même sans lien avec sa famille, Cameron continuait de respecter certaines traditions. Tout au long de l'année, et encore plus durant la période des fêtes, il aidait les plus démunis en s'impliquant bénévolement pour récolter de la nourriture et des jouets. Il n'allait pas visiter les malades, par peur de perdre le contrôle si un patient subissait une hémorragie, et il se tenait loin des enfants, car leur fragilité physique le faisait paniquer. Il passait beaucoup de froides soirées à distribuer couvertures et denrées aux sans-abris dans les rues du quartier Grey. Il en avait d'ailleurs défendu deux contre d'autres vampires. Deux tas de poussière contre deux âmes sauvées.

-C'est réciproque... Je pensais à toi tout le temps, c'est ce qui m'a permis de m'accrocher en fait...

Matt avait sauvé Kyle en permettant à son âme d'obtenir une enveloppe corporelle, mais l'adaptation du sorcier avait pris des mois. Des mois durant lesquels il avait pensé à Cameron. Le vampire baissa les yeux pour cacher l'effet que cet aveu avait sur lui. Il ne voulait pas avoir à expliquer sa réjouissance.

Cameron était toujours très curieux au sujet des autres, même s'il refoulait la majorité de ses questions par politesse. Il aimait savoir les petits détails sordides sur tout le monde et se régalait de toutes les informations qui prouvaient qu'il n'était pas le seul avec une noirceur intérieure. Il tirait facilement des conclusions peu nuancées et se raccrochait à celles qui disaient ce qu'il avait envie de croire. Il lui fallait beaucoup de courage ou une intervention extérieure pour qu'il combatte son aveuglement volontaire. Ce soir, il pouvait surtout remercier le vin et une longue préparation à aborder un sujet effrayant.


-Ce n'est pas quelque chose dont je suis fier, mais j'espère que tu sauras comprendre... J'ai créé Chloe, un peu avant qu'on se connaisse à San Francisco. Avec mon pouvoir de métamorphose, je me suis créé un alter-ego féminin, m'éloignant ainsi de qui je suis. J'avais un grand besoin de faire le mal. Je voulais voir les gens se détruire entre eux, s'écrouler de l'intérieur, s'écorcher vifs... Chloe me permettait de sortir, quand l'envie était trop forte, et de faire tout ça... Et je pouvais en même temps garder ma vie normale et rangée que j'adorais en tant que Kyle. J'avais aussi besoin de cette normalité. Je ne veux pas être que méchanceté… Et ensuite, cette deuxième personnalité faisait comme un trou en moi, un espace libre dans mon corps, si tu veux, puisque je la dissociais tant de moi et que je ne l'habitais pas tout le temps...

Le vampire absorbait les révélations de son ami avec un sentiment proche de l'extase. Il découvrait une proximité en laquelle il avait toujours refusé de croire. La distance qu'il avait forcée entre eux toutes ces années s'effritait. Le vertige qui avait pris possession de lui dépassait même ce qu'il avait ressenti en succombant à son désir pour Kyle, il y avait maintenant une éternité. Ce soir-là, il avait perdu le contrôle sans totalement lâcher prise, et il s'était empressé d'imposer un éloignement sécuritaire dès le lendemain. Les confessions de Kyle brisaient sa certitude de devoir le protéger de lui. Ils étaient semblables. Ils pouvaient se comprendre. Ce qui les liait dépassait l'amitié, et possiblement l'amour. Ils souffraient de la même manière de leur noirceur, la combattaient, la refoulaient et s'y abandonnaient, en poursuivant toujours un idéal qu'ils avaient honte de ne pas atteindre.

-Alors il y a une déesse qui avait besoin d'un vaisseau pour reprendre ses forces, voyant le trou en moi, elle s'y est introduit. Tissant tranquillement une toile d'araignée venimeuse, reprenant ses forces et prenant de plus en plus de place en moi... C'est une déesse nordique du nom de Hel. Moi, en tant que Chloe je ne suis jamais allé vers toi. Mais Hel, quand je donnais la place a Chloe, prenait maintenant le contrôle et c'est elle qui est allée vers toi.

Hel pouvait donc être entièrement à blâmer pour les souffrances de Cameron. Elle avait probablement trouvé un intérêt tordu à aller gâcher une relation positive de celui dont elle avait volé une partie de l'existence. Désormais, en se tenant suffisamment à distance, il n'y avait probablement plus à s'en faire avec elle puisqu'elle elle avait obtenu ce qu'elle désirait : le corps de Kyle et ses pouvoirs.

-Je suis désolé, j'aurais dû l'arrêter, mais je ne savais pas comment faire...

-Tu n'aurais rien pu faire contre la puissance d'une déesse.


Il prit doucement la main de Kyle.

-Merci pour toutes les explications…

Une vague glaciale lui parcourut la poitrine et il baissa les yeux quelques secondes.

-Et Chloe? Elle existe encore en dehors de Hel? Qu'est-ce qui arrive avec… le mal?

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Kyle GallagherKyle Gallagher


Messages : 21


Le plus merveilleux temps de l'année [Kyle] Vide
MessageSujet: Re: Le plus merveilleux temps de l'année [Kyle] Le plus merveilleux temps de l'année [Kyle] EmptySam 18 Mai - 20:52

-Tu n'aurais rien pu faire contre la puissance d'une déesse.

Kyle savait que Cameron avait raison. Le nouveau démon avait essayé si longtemps d’être normal, de ne pas faire le mal, de ne pas succomber à cette partie de lui. Il avait voulu si fort, mais avait échoué lamentablement. Il avait du mal à ne pas se blâmer pour tout ce qui était arrivé à Cameron avec Hel, puisque tout était de sa faute. S’il n’avait pas refoulé cette partie de lui, s’il l’avait habité et assumée, il n’y aurait pas eu de vide en lui. Il n’y aurait pas eu de porte ouverte pour la déesse du monde des morts. Il n’y avait pas un jour qui passait où il ne pensait pas que tout aurait sûrement pu être évité. Et où son esprit se mettait en vrille à essayer de voir ce qu’il aurait pu faire de différent, ce qu’il aurait pu faire de plus pour éviter que Cameron souffre autant de ses mauvaises décisions de vie. En même temps, Kyle essayait cette nouvelle chose qui était de ne pas seulement vivre dans la honte. Comme c’était cette même honte qui était à l’origine de tout, il se disait que cela pouvait être une bonne idée de changer sa façon de gérer son côté sombre. Être possédé par une déesse maléfique une fois était bien suffisant, pas besoin d’en attirer une deuxième. De plus, comme il était maintenant un démon, il n’avait d’autres choix que de mieux gérer toutes les facettes de sa personnalité. Parce qu’elles ne s’en irait pas. Il ne pourrait pas les refouler. Kyle essayait de ne plus se cacher, de ne plus porter des œillères face à ce qu’il était. Il ne voulait plus se cacher, ne plus faire semblant. Il voulait être lui-même et pouvoir profiter de chaque moment sans se demander s’il dérangeait ni ce que les gens allaient penser.

Tout ce qui lui importait était la sécurité de Cameron. Et son bonheur.


-Merci pour toutes les explications…

La main de Cameron dans la sienne était douce et brûlante à la fois contre sa peau. Comme si c’était le contact le plus pur et le plus délicat à la fois et que le corps de Kyle ne savait pas comment le gérer. Kyle espérait que Cameron ne retire jamais sa main de la sienne.

-Et Chloe? Elle existe encore en dehors de Hel? Qu'est-ce qui arrive avec… le mal?

Si Kyle avait été un personnage de film de Noël, ce serait le moment où un fantôme des Noël futurs viendrait le visiter. Il lui montrerait Kyle dire à son ami qu’il gérait maintenant mieux ses désirs de noirceur puisque les longs mois où il était absent lui avaient servi à cela. Le fantôme montrerait ensuite les tentacules empoisonnées de ce mensonge se répandre entre Cameron et lui, où ils bâtiraient ensemble un futur proche de la perfection, avec ou sans enfants (Kyle n’en était pas encore sûr), où ils partageaient tout car ils se croiraient sur la même longueur d’ondes. Puis, arriverait le point où Cami découvrait la vérité et que tout se déchirerait entre eux. Cameron le quitterait et ne reviendrait jamais vers lui, ne pouvant supporter un autre mensonge. Ne pouvant supporter cette trahison de son meilleur ami. Kyle se verrait alors fêter Noël tout seul chez lui, devant un minuscule sapin artificiel, et ce, pour plusieurs années consécutives. Jusqu’au moment où Kyle ne fêterait plus Noël. Le cœur durci et l’esprit noirci par la tristesse d’avoir perdu son ami, il perdrait aussi tout envie de célébrer la vie, car que voudrait dire la vie s’il ne pouvait la partager avec Cameron? Kyle, dans le film, comprendrait alors qu’il devait dire la vérité à son ami. Et c’est d’ailleurs ce que Kyle, dans la vraie vie, décida de faire.

-Je ne vais pas me cacher, quitte à ce que ça te fasse peur… J’espère juste que tu comprendras et que tu ne te sauveras pas. Gérer le mal ne s’est pas amélioré pour moi. C’est encore un combat constant. Chaque jour qui passe, je dois me battre contre cette facette de moi qui veut détruire, trahir, écraser, écorcher…

Kyle prit une pause en regardant leurs mains liées. Il songea à retirer sa main de celle de Cameron, car il se croyait indigne de son ami. Et cette honte qui revenait. Kyle prit une grande respiration et continua son explication. Il avait commencé son discours de façon trop honnête pour reculer et prétexter une blague.

-Comme je n’ai plus mon moyen de me détacher de cette envie de faire le mal, je dois trouver d’autres moyens. Je suis encore en processus d’appropriation de cette facette de moi et les moyens trouvés sont loin d’être parfaits. Je m’efforce que le moins de gens possible souffrent de ce que je fais, mais cette noirceur… Elle doit sortir. Je l’ai gardée et je l’ai cachée si longtemps, mais ce n’était pas la bonne façon de la contrôler. En même temps, lui laisser toute la place, ce n’est pas non plus la solution. Je m’applique donc de trouver un équilibre, mais je n’ai pas encore trouvé la recette parfaite… Désolé, je parle beaucoup et c’est un peu confus… En gros, oui, j’ai toujours ce désir de faire le mal, mais non je n’ai plus Chloe. Alors c’est un déchirement quotidien à savoir comment gérer tout ça...

Ce n’était peut-être pas toute la vérité, mais considérant le passé de Cameron et comment sa mère l’avait traité et comment il voyait donc les démons, Kyle ne pouvait simplement pas lui dire qu’il en était un.

Kyle releva ses yeux vers Cameron et lui fit un sourire triste.


-Alors, sois honnête. J’espère que je ne te donne pas trop envie de juste t’enfuir en courant? Si oui, je crois que je comprendrais...

_________________
Le plus merveilleux temps de l'année [Kyle] 185143kylesigna2017
Revenir en haut Aller en bas
Everybody's Fool
Cameron EvansCameron Evans


Messages : 1264
Emploi/loisirs : Assistant de Mme Holmes


Feuille de personnage
Phobie: Être un monstre
Ambition secrète: Redevenir humain

Le plus merveilleux temps de l'année [Kyle] Vide
MessageSujet: Re: Le plus merveilleux temps de l'année [Kyle] Le plus merveilleux temps de l'année [Kyle] EmptyMar 11 Juin - 22:02

En général, Cameron gérait parfaitement son envie de sang. Quand il perdait le contrôle, ce n'était pas la soif qui le poussait à s'en prendre à quelqu'un, mais le même instinct destructeur qui faisait partie de lui depuis son enfance, bien avant qu'il devienne un vampire. Sa transformation ne l'avait pas rendu plus violent, mais elle l'avait doté de capacités dont il n'avait déjà pas besoin pour être dangereux. L'ancien sorcier se concentrait à blâmer son vampirisme pour ses impulsions inquiétantes, mais il ne s'aveuglait pas entièrement. Une grande partie de sa haine pour sa nature de créature de la nuit était motivée par l'étendue du mal que ses capacités lui permettaient. La facilité avec laquelle il s'était adapté au vampirisme lui assurait que rien ne pourrait jamais le sauver: il était perdu depuis sa naissance. Sa mère l'avait tout de suite vu, Leyla l'avait réalisé bien plus tard, et il mentait à toutes les autres personnes qui faisaient partie de sa vie parce qu'il ne supportait pas l'idée de les décevoir.

Il avait demandé à Kyle si Chloe existait encore en lui en sachant qu'elle ne l'avait pas suivi puisqu'elle s'était fusionnée à la déesse Hel. Il s'était servi de cette avenue pour s'informer  subtilement sur ce qui l'intéressait vraiment: le côté sombre de Kyle. Occupé à l'idéaliser, il avait ignoré les indices d'une nature violente chez son ami. Les longs mois de deuil après l'exécution publique lui avaient permis de se blâmer pour son aveuglement au sujet de Chloe, en contournant prudemment la culpabilité partagée par Kyle. Sa mort avait été l'ultime raison de conserver une image pure de lui. Cameron n'avait pas eu la volonté de chercher la vérité. Sa mère l'avait élevé avec la certitude que se tourner vers une force supérieure pouvait le sauver. Les événements avaient prouvé qu'elle avait eu tort, et son fils avait dérivé entre les bancs d'église où il ne se sentait pas à sa place et le vide laissé par l'absence d'espoir. Kyle avait un peu rempli le trou laissé par les désillusions, puis n'avait laissé que son souvenir. À son retour, Cameron l'avait rapidement remis bien en haut de son piédestal.

Les mois s'étaient écoulés et tous deux s'étaient efforcés de retrouver l'amitié qui les unissaient avant la mort de Kyle, mais quelque chose ne collait pas. Cameron n'arrivait plus aussi bien à fermer les yeux sur ce qui contredisait sa perception de son ami, et il lui semblait que celui-ci n'agissait plus exactement comme avant. Bien sûr, l'absence de Chloe justifiait les changements. À première vue. Kyle s'étai toujours montré énigmatique selon les sujets, cultivant un mystère très pratique pour se faire des illusions. Mais Cameron ne cherchait plus l'adoration à distance. Il s'y était instinctivement replongé en retrouvant son ami, mais elle ne le satisfaisait plus. Ce changement était peut-être motivé par la nuit qu'ils avaient passé ensemble juste avant la mort de Kyle, par l'épuisement causé par les échecs répétés dans ses relations ou par le temps qui avait passé. Ou peut-être s'était-il enfin résigné à chercher autre chose que se montrer à la hauteur de concepts flous.


-Je ne vais pas me cacher, quitte à ce que ça te fasse peur… J’espère juste que tu comprendras et que tu ne te sauveras pas.

Cette introduction aurait dû l'inquiéter, mais elle éveillait plutôt en lui une exquise anticipation.

-Gérer le mal ne s’est pas amélioré pour moi. C’est encore un combat constant. Chaque jour qui passe, je dois me battre contre cette facette de moi qui veut détruire, trahir, écraser, écorcher…

Il serra la main de Kyle un peu plus fort.

-Comme je n’ai plus mon moyen de me détacher de cette envie de faire le mal, je dois trouver d’autres moyens. Je suis encore en processus d’appropriation de cette facette de moi et les moyens trouvés sont loin d’être parfaits. Je m’efforce que le moins de gens possible souffrent de ce que je fais, mais cette noirceur… Elle doit sortir. Je l’ai gardée et je l’ai cachée si longtemps, mais ce n’était pas la bonne façon de la contrôler. En même temps, lui laisser toute la place, ce n’est pas non plus la solution. Je m’applique donc de trouver un équilibre, mais je n’ai pas encore trouvé la recette parfaite… Désolé, je parle beaucoup et c’est un peu confus… En gros, oui, j’ai toujours ce désir de faire le mal, mais non je n’ai plus Chloe. Alors c’est un déchirement quotidien à savoir comment gérer tout ça...

Il avait laissé Kyle finir de parler avant de trop s'enthousiasmer. Il avait attendu le «mais» qui viendrait tout gâcher. Même maintenant que son ami avait terminé ses explications, il restait silencieux. Il n'aurait jamais osé espérer des confidences de ce genre de sa part. Bouleversé, ne savait pas comment bien les accueillir. Il essayait de ravaler son bonheur et son soulagement. Accueillir la honte et la peur de Kyle avec ravissement n'allait pas l'aider. Il voulait doucement lui faire comprendre qu'il n'était pas seul, qu'ils étaient semblables.

-Alors, sois honnête. J’espère que je ne te donne pas trop envie de juste t’enfuir en courant? Si oui, je crois que je comprendrais...

-Non, je…


Le sourire triste de Kyle lui fit perdre le peu de contenance qu'il avait réuni. Il se pencha impulsivement vers lui pour l'embrasser, mais s'arrêta rapidement, baissa les yeux et lâcha sa main. Ce n'était vraiment pas un moyen intelligent d'essayer de le consoler, ni de lui exprimer son soutien.

-Je suis désolé… Je ne sais pas par où commencer… Je ne vais pas t'abandonner, pas alors que je suis comme toi. Je sais ce que c'est que de lutter, échouer et s'en vouloir ensuite de ne pas avoir pu résister.

Voilà qu'il s'appropriait ce que Kyle venait de dire. Ça n'allait pas du tout.

-Enfin, je sais que nous ne sommes pas pareils, mais je comprends cet appel du mal qui ne s'arrête jamais. Je suis étonné d'apprendre l'existence de ce côté de toi… Il me permet de mieux te comprendre.

Il hésita avant d'enchaîner sur des paroles qu'il savait que Kyle avait besoin d'entendre.

-Et le fait que tu continues à combattre pour ne pas te laisser submerger par le mal, même si c'est difficile, ça fait de toi une bonne personne.

Cameron n'avait pas l'habitude de se laisser aller complètement et de prendre des risques. Il se faisait facilement de la peine avec ses relations, mais il gardait toujours un bon mur de mensonges entre les autres et lui. Jusqu'à présent, il avait réussi avec cette technique à s'enfoncer et à se retrouver de plus en plus seul. Cette conversation avec Kyle lui offrait l'occasion de s'offrir une liberté inédite.

- Je gardais cette partie de moi secrète parce que je ne voulais pas te perdre… mais je pense que le partager ensemble nous permettrait d'avancer. Je ne suis pas le meilleur pour le contrôle, mais j'ai développé quelques trucs. J'en ai aussi essayé beaucoup qui ne fonctionnent pas, ajouta-t-il avec un petit rire.

Il prit la main de Kyle et se pencha un peu vers lui. Il le fixa quelques secondes en essayant de trouver les bons mots, mais il ne lui venait que «Je t'aime.», et cette formulation manquait à la fois de précision et de retenue.

-Tu es la personne la plus importante pour moi. Ce que tu viens de dire n'a pas changé ça. Aucune noirceur ne me fait peur chez toi, ni ne me donne envie de m'éloigner de toi. C'est même le contraire. Je ne me suis jamais senti aussi lié à toi.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Kyle GallagherKyle Gallagher


Messages : 21


Le plus merveilleux temps de l'année [Kyle] Vide
MessageSujet: Re: Le plus merveilleux temps de l'année [Kyle] Le plus merveilleux temps de l'année [Kyle] EmptyJeu 8 Aoû - 17:02

Kyle n’aurait parlé de ce qu’il venait de révéler à Cameron à personne d’autre. Même à Matt, il n’avait pas tout dit. Il lui avait expliqué les grandes lignes, pour qu’il comprenne bien la situation, mais il ne s’était pas étendu dans une explication poussée de son processus intérieur de pensée et de gestion de la violence en lui. De tout manière, Kyle ne pensait pas que ça intéresserait vraiment Matt s’il le faisait. En fait, il pensait qu’il n’en parlerait jamais à personne. Cameron avait cet effet sur lui. L’effet où Kyle avait toujours envie d’être honnête et le plus transparent possible. Cameron donnait l’impression à Kyle qu’il était vraiment important, qu’il était assez. Normalement, Kyle ne parlait pas beaucoup, parce qu’il ne se trouvait pas intéressant. Il préférait écouter les gens parler, les questionner pour avoir plus de détails et en apprendre davantage sur eux, mais il était peu éloquent quand venait son temps de parler. Il ne savait pas quoi dire, quoi raconter. Il se trouvait insignifiant et ne pensait pas que ses anecdotes pouvait réellement intéresser les autres. Pour ce qui était de ses problèmes, il ne voulait surtout pas déranger avec ses petits soucis. Il n’y avait qu’avec Cameron qu’il se sentait assez à l’aise pour en parler. Il savait qu’il pouvait faire et dire n’importe quoi et que Cameron ne le jugerait jamais. Son ami n’était pas toujours en accord avec lui, alors ils en discutaient parfois pendant de longues heures, mais ils se respectaient et respectaient l’opinion de l’autre. Au final, Cameron le faisait se sentir important et essentiel, et c’était tout ce qui comptait. Kyle aimait pouvoir être lui-même avec au moins une personne et il était encore plus heureux que ce soit Cameron. Il espérait ne pas trop mettre de pression sur son ami, d’ailleurs. Il ne devait pas trop y penser.

-Non, je…

Kyle arrêta de respirer quand Cameron se pencha vers lui. Il était certain qu’il allait l’embrasser et il en était très content. Son coeur battait vite, trop vite?, et il avait chaud. Quand Cameron se recula finalement, Kyle eut l’impression qu’on venait de lui donner un coup de poing dans la ventre. C’était très douloureux et inattendu. Il se concentra sur sa respiration pour qu’elle retrouve un rythme normal, puis regarda Cami dans les yeux, pour écouter ce qu’il disait.

-Je suis désolé… Je ne sais pas par où commencer… Je ne vais pas t'abandonner, pas alors que je suis comme toi. Je sais ce que c'est que de lutter, échouer et s'en vouloir ensuite de ne pas avoir pu résister.

Kyle était content de ne pas se sentir seul. Cameron et lui avaient un peu les mêmes problèmes, les mêmes difficultés à affronter. Ils pouvaient compter l’un sur l’autre pour y faire face, car ils formaient une belle équipe.

-Enfin, je sais que nous ne sommes pas pareils, mais je comprends cet appel du mal qui ne s'arrête jamais. Je suis étonné d'apprendre l'existence de ce côté de toi… Il me permet de mieux te comprendre.
-Avoir su, je t’en aurais parlé avant… J’avais tellement honte, tellement peur de te perdre…


Kyle se mordit la lèvre inférieure. Les mois passés loin de Cameron avaient été douloureux. Il s’imaginait souvent ne jamais être capable de contrôler ses nouveaux pouvoirs, sa nouvelle nature et ainsi ne jamais pouvoir revoir Cami. Chaque fois, il pleurait de honte, de dégoût et de douleur à l’idée d’être loin de son meilleur ami pour toujours.


-Et le fait que tu continues à combattre pour ne pas te laisser submerger par le mal, même si c'est difficile, ça fait de toi une bonne personne.
-Merci de dire ça.


Kyle sentait que Cameron le pensait. Ils ne jouaient pas de jeux l’un avec l’autre en temps normal, encore moins à Noël.


- Je gardais cette partie de moi secrète parce que je ne voulais pas te perdre… mais je pense que le partager ensemble nous permettrait d'avancer. Je ne suis pas le meilleur pour le contrôle, mais j'ai développé quelques trucs. J'en ai aussi essayé beaucoup qui ne fonctionnent pas.
-On apprivoisera tout ça ensemble. On pourrait s’entraider, j’aimerais bien connaître tes trucs et, j’en ai peut-être que tu ne connais pas.


Kyle n’en revenait presque pas de ce que Cameron lui disait. Il avait l'impression d'être à bout de souffle. Était-ce ça la magie de Noel? avait aussi l’impression d’être sur le bord d’un gouffre profond et qu’au moindre coup de vent il tomberait en chute libre. On dirait que le vampire avait lu dans sa tête. Ils étaient vraiment sur la même longueur d’onde. Le démon sentait qu’il ne pourrait jamais avoir ce genre de connexion avec personne d’autre. C’était effrayant et rassurant à la fois. Rassurant de l’avoir trouvé et effrayant d’un jour perdre ledit lien. Mais Kyle se força de ne pas y penser et de ne garder en tête que le positif. Ils étaient bien ensemble, ils étaient bien l’un pour l’autre et c’est tout ce qui importait. Quand Cameron prit sa main, ce fut le coup de vent qui le fit basculer dans le vide. Heureusement, Cameron le retenait pour ne pas qu’il tombe.


-Tu es la personne la plus importante pour moi. Ce que tu viens de dire n'a pas changé ça. Aucune noirceur ne me fait peur chez toi, ni ne me donne envie de m'éloigner de toi. C'est même le contraire. Je ne me suis jamais senti aussi lié à toi.

Kyle sentit sa gorge se nouer. Il dut se forcer pour que sa voix ne tremble pas trop.

-Je n’aurais pas pu dire mieux. Tu es le seul qui compte pour moi. Je ne vois rien qui pourrait m’éloigner. Je t’ai perdu une fois et c’était la fois de trop. Saches aussi que je suis prêt à rester à tes côtés peu importe ce qui arrivera, je serai là. On va affronter ce que la vie nous réserve ensemble…

Kyle se pencha vers Cameron et l’embrassa. Il déposa tout doucement ses lèvres sur les siennes d’abord, puis y mis un peu plus de passion. Il s’éloigna après un certain moment, mais resta le front appuyé contre celui de Cameron.

-Je t’aime…

Puis, il l’embrassa à nouveau.

Si Kyle était un personnage de film de Noël, ce serait probablement le moment où le générique se lèverait.

_________________
Le plus merveilleux temps de l'année [Kyle] 185143kylesigna2017
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




Le plus merveilleux temps de l'année [Kyle] Vide
MessageSujet: Re: Le plus merveilleux temps de l'année [Kyle] Le plus merveilleux temps de l'année [Kyle] Empty

Revenir en haut Aller en bas

Le plus merveilleux temps de l'année [Kyle]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Dieux de New York :: Ville de New York :: Quartier Empire :: Appartements, condos et lofts :: Appartement de Cameron Evans-